Symptôme du stress : Comment affecte-t-il notre cerveau ?

Symptômes du stress

Quels sont les symptômes du stress ? Que se passe-t-il quand vous êtes anxieux ? Comment faire lorsque vous n’arrivez plus à réfléchir ?

Connaissez-vous les symptômes du stress ? Vous dormez mal, vous vous sentez irritable ou de mauvaise humeur, vous oubliez des petites choses et vous vous sentez accablé et isolé ?

Ne vous inquiétez pas. Nous sommes tous passés par là. Vous êtes probablement stressé. Ce n’est pas  toujours un mauvais signe.

Il peut être efficace pour vous donner un regain d’énergie, comme lorsque vous faites un sport de compétition ou que prenez la parole en public.

Mais lorsqu’il est continu, comme c’est le cas pour la plupart d’entre nous jour après jour, il commence à modifier votre cerveau. Le stress chronique, comme le surmenage peut affecter la structure et le fonctionnement de votre cerveau, jusqu’au niveau de vos gènes.

Nous allons voir de quelle façon le gérer et ses symptômes.

Ce que le stress provoque dans notre corps

Il provoque des symptômes physiques.  Souvent il provoque des maux de tête et devient handicapant dans la vie de tous les jours. Parmi les symptômes du stress, vous devenez anxieux, vous avez des angoisses, ce qui va être néfaste pour votre corps et votre santé.

Il  commence avec ce qu’on appelle l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien, une série d’interactions entre les glandes endocrines du cerveau et du rein, qui contrôle la réaction de l’organisme au stress.

Lorsque votre cerveau détecte une situation stressante, votre axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien est instantanément activé et libère une hormone appelée cortisol, qui prépare votre corps à une action instantanée. Mais des niveaux élevés de cortisol sur de longues périodes font des ravages dans votre cerveau.

Par exemple, le stress chronique augmente le niveau d’activité et le nombre de connexions neurales dans le centre de peur de votre cerveau. Et à mesure que les niveaux de cortisol augmentent, les signaux électriques dans votre hippocampe, la partie du cerveau associée à l’apprentissage, aux souvenirs et au contrôle du stress, se détériorent.

L’hippocampe inhibe également l’activité de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien, de sorte que lorsqu’il s’affaiblit, votre capacité à le contrôler s’affaiblit également. Mais ce n’est pas tout. Le cortisol peut littéralement faire rétrécir votre cerveau.

Perte des connexions synaptiques

Une trop grande quantité de cortisol entraîne la perte des connexions synaptiques entre les neurones et le rétrécissement de votre cortex préfrontal, la partie de votre cerveau qui régule les comportements comme la concentration, la prise de décision, le jugement et l’interaction sociale.

Cela entraîne également une diminution du nombre de nouvelles cellules cérébrales fabriquées dans l’hippocampe. Cela signifie que le stress chronique peut rendre plus difficile l’apprentissage et la mémorisation de certaines choses, et ouvre la voie à des problèmes mentaux plus graves, comme la dépression et, à terme, la maladie d’Alzheimer.

Lorsque les symptômes de stress sont présents, comment peut-on le gérer et rester serein ?

C’est à ce moment que la pratique de la sophrologie devient intéressante. Régler son problème de stress peu en effet devenir vital.

Avec un sophrologue professionnel vous allez commencer par faire le point sur les facteurs de stress : est-ce quelque chose de difficile à gérer ? Un problème dont on ne trouve pas la solution ? Une situation délicate ?

se sentir existe, symptome du stress disparu

La sophrologie pour combattre le stress

La sophrologie est notamment une méthode qui a été lancé dans les années 1960 par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo. Il travaillait à Madrid et faisait de la recherche avec une communauté de psychiatres, psychologues, médecins. Grace aux travaux notamment de Husserl sur la phénoménologie, il a pu mettre en pratique cette science humaine grâce à certaine technique que l’on retrouve dans le yoga, le bouddhisme et le zen tout en retirant les aspects religieux.

Sa technique repose entre autre sur des techniques de relaxation comme notamment le Training Autogène de Schultz, la relaxation dynamique, des exercices physiques, sur les ressentis et la phénoménologie. Cette thérapie est très efficace quand apparait les symptômes de stress.

Utiliser une l’application Accord-Sophro pour lutter contre le stress :

Aujourd’hui, il existe une application de sophrologie que va vous permettre de découvrir et de pratiquer la sophrologie. Cette application respecte les différentes étapes que l’on pratique dans un cabinet de sophrologie mais peux se faire chez soi. La gestion du stress est une des aides que vous apporte la sophrologie Caycédienne.

Vous y trouvez notamment des séances de Training autogène de Schultz, vous y trouvez également le Sophro-Schultz et des séances dont la thématique est le stress afin de lutter contre celle-ci.

Vous apprenez des techniques comme le geste signal mais aussi comme le SDN, sophro déplacement du négatif afin d’évacuer vos tensions. Cela permet de gérer son stress à n’importe quel moment.

Une application de sophrologie indispensable :

L’originalité c’est que vous pouvez faire les mêmes séances autant que vous le voulez. L’application contient cinq séances d’essai gratuites vous permettant de commencer à faire les bases. Avant de pouvoir faire les séances des thématiques stress, vous verrez que les séances de bases sont également très efficaces.

L’application Accord-Sophro est une application de développement personnel. Le fait de lutter contre son stress va également vous permettre de vous épanouir et de découvrir les capacités que vous avez en vous. Vous pourrez reprendre confiance en vous.

Les professionnels de la santé commencent à l’utiliser, notamment les aidants dans les Ehpad car cela permet de pouvoir calmer les personnes en cas de crise d’angoisse sans forcément être sophrologue.

L’application de sophrologie Accord-Sophro contient une partie Conseil qui va permettre aux sophronisants de pouvoir connaître quel est son niveau de stress et d’anxiété somatique. Après cette phase conseil il va commencer sa propre étude sur soi.